Winnipeg se trouve à la croisée des chemins

Winnipeg possède une histoire extraordinaire. Si nous affrontons nos défis et adoptons une vision favorisant des changements positifs, la ville peut aussi avoir un avenir extraordinaire.


Lisez mon message ci-dessous sur les défis auxquels nous sommes confrontés et les solutions que nous proposons.


Winnipeg est une ville étendue, à faible densité. Notre infrastructure coûte des centaines de millions à réparer et à entretenir. Notre assiette fiscale n’est pas assez importante et ne croît pas assez vite. Notre situation financière est mauvaise, comme c’est le cas pour de nombreuses villes du Canada. Durant ce mandat, moi-même et le Conseil auquel je siège, avons lutté pour rétablir la responsabilisation à l’Hôtel de Ville. Nous nous sommes également efforcés d’éviter un autre fiasco, comme le quartier général de la police, par l’entremise d’une série de nouvelles mesures. Je crois que nous avons fait beaucoup de chemin.


Cependant, même s’il n’y avait pas eu ce gaspillage de fonds par l’administration précédente, notre ville serait quand même dans une situation fiscale alarmante.


IL NOUS FAUT AUGMENTER LA DENSITÉ!


La vérité, c’est que nous avons trop de kilomètres de routes et de canalisations. Il y trop de quartiers dispersés dans notre ville qui ont non seulement besoin de routes, mais aussi de transports en commun, de centres communautaires, de services de police et d’incendie, de parcs, de programmes d’enlèvement des déchets et d’une myriade d’autres services publics que les Winnipegois méritent et sont en droit d’attendre. Mais nous sommes loin d’avoir la densité urbaine suffisante.


Si nous restions sur la voie sur laquelle nous étions, il n’y avait que deux choix : d’énormes hausses d’impôts ou de profondes réductions de services (mais plus probablement, les deux). Venant aggraver notre situation financière, le gouvernement provincial a retiré son soutien financier aux services de la Ville, comme le transit. Nous ne percevons que le 1/10e des impôts, mais fournissons un grand nombre des services de première ligne que les gens utilisent tous les jours. En outre, une grande partie de nos impôts fonciers sert à financer le système d’éducation en dépit de notre pouvoir limité de générer des revenus.


Nous ne pouvons pas et ne devrions pas augmenter massivement les impôts.


Nous ne pouvons et ne devrions pas couper nos services publics déjà surchargés.


Winnipeg est trop étendue et trop peu dense, et ne se développe pas de manière viable.


Il existe une autre voie que je souhaite vous proposer.


Pour que Winnipeg prospère et s’en sorte, nous devons viser un objectif majeur. Winnipeg doit croître et devenir une ville plus dense et compacte. Le développement intercalaire, la densification et le réaménagement constituent les meilleurs outils que nous ayons pour redresser la situation.


Si les nouvelles extensions et nouveaux complexes résidentiels sont construits à l’intérieur de la zone bâtie existante, ou au sein des communautés existantes, il n’y aura pas besoin de nouvelles routes et canalisations, ni de nouveaux centres communautaires et services d’incendie. Souvent même, ces nouveaux résidents contribueront à la fréquentation des services sous-utilisés, comme les parcs, et nous donneront plus de poids pour faire pression afin que les services du quartier soient améliorés.

Les nouveaux résidents magasinent dans nos commerces locaux, aidant ainsi à revitaliser nos principales rues communautaires et à faire prospérer les quartiers.


Par ailleurs, ils contribuent à réduire la congestion routière en permettant une plus grande croissance dans des zones favorables aux transports en commun, aux piétons et aux cyclistes, nous aidant du même coup à les améliorer.


Winnipeg doit devenir une ville plus dense, sous toutes ses formes. Cela peut supposer un lot fractionné où l’on construit deux maisons sur un terrain qui n’en contenait qu’une autrefois, ou encore des immeubles multifamiliaux, comme des condos et des appartements. Il peut aussi s’agir de duplex, de quadruplex et de logements auxiliaires dans des maisons existantes. Cela ne se produira pas uniquement au centre-ville, mais dans tous les quartiers, anciens et nouveaux, urbains et suburbains, du Nord, du Sud, de l’Est et de l’Ouest.


Par-dessus tout, cela signifie CHANGEMENT.


Ce sera un changement au niveau de l’aspect et de la convivialité de notre ville, de nos quartiers et de nos rues. Ce changement doit être expliqué, planifié et bien géré.


AGISSEZ AVEC MOI!


Vous trouverez ci-dessous trois mesures concrètes que nous envisageons de prendre, et auxquelles vous pouvez apporter votre appui, pour concrétiser cette vision d’un avenir extraordinaire pour Winnipeg.


Avis d’aménagement


L’année dernière, j’ai présenté une motion demandant à notre division de l’urbanisme de mettre à jour et d’améliorer la façon dont nous diffusons les avis publics concernant les demandes d’aménagement. Si nous atteignons ce grand objectif, cela mènera à davantage de développement intercalaire et à plus de panneaux apparaissant sur une pelouse près de chez vous. Je crois que des panneaux plus clairs, rédigés en langage simple et comportant des diagrammes visuels réduiront la confusion et la désinformation. Cela incitera également les quartiers à mieux participer à la croissance et au développement durables de leurs collectivités. Veuillez cliquer sur le lien suivant et faire part de vos commentaires et réactions :

http://winnipeg.ca/devnotificationreview


Notre Winnipeg et les collectivités complètes


La Ville de Winnipeg procède actuellement à la mise à jour de ses documents portant sur Notre Winnipeg et les collectivités complètes, qui constituent le fondement de la prise de décisions en matière d’urbanisme de la Ville. Je vous encourage à participer et à faire part de vos commentaires sur le site Speak Up Winnipeg, en cliquant sur le lien suivant :

https://speakupwinnipeg.ca


Stratégie sur les logements intercalaires


La Ville de Winnipeg met également à jour son document abordant la stratégie sur les logements intercalaires, qui décrit nos vastes objectifs et les principes auxquels nous adhérons lorsque nous prenons des décisions quant à où et comment établir les logements intercalaires, et ce que nous allons construire. Le processus est en cours, et je vous encourage à consulter le lien suivant :

http://www.winnipeg.ca/PPD/PublicEngagement/InfillStrategy/default.stm


Merci de votre attention. Veuillez prendre le temps de participer à un ou à tous les processus, et écrivez-moi directement pour me transmettre vos commentaires et points de vue sur cette vision.

 

Cordialement,

 

Matt Allard

Conseiller municipal pour Saint-Boniface

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *